Le Tour de France du Réemploi

Disons-le simplement, la France compte nombre de projets similaires à celui de Rebout

Certains en sont encore à leur balbutiement ; d’autres font déjà partie des associations reconnues de leur région.   Citons parmi les plus anciens :

  • Bout à bout en région Nantaise qui a quatre ans d’avance sur nous et a pu s’appuyer dès le départ sur une laverie pré-existante.
  • Distro, en Bretagne qui avait disparu des radars, mais a fait son retour depuis peu sous l’impulsion de Bout à bout.
  • Ma Bouteille s’appelle Revient déjà très active dans la Drôme :
  • Alsace Consigne qui a pour particularité d’avoir été fondée par trois producteurs locaux (Carola, Météor et Lisbeth) en partenariat avec Zéro Déchets Strasbourg.

Et parmi les projets plus récents :

  • Consign’ Up basé à Toulouse pour l’ouest de l’Occitanie.
  • Oc’ Consigne à Montpellier, complémentaire de Consign’ Up en Occitanie septentrionale.
  • L’Incassable qui œuvre à Marseille et ses alentours.
  • La Consigne Bordelaise (nous n’avons pas plus de précisions)
  • Rebooteille  en région Lyonnaise.
  • La Pampa basé à Riom, dans le Massif Central.
  • Haut la Consigne : pour le Nord, qui agit autour de Roubaix.

Comme vous pouvez le voir, le maillage de l’hexagone par les associations qui prônent le réemploi du verre est en passe de devenir une réalité.  
C’est de nouveau le moment de citer Réseau Consigne qui a pour but d’apporter une expertise à tous ces projets et est notamment en train de travailler sur la définition de bouteilles réemployables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *